1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
[Visiteur - Connexion] Le site historique et bibliographie de la Savate Boxe Française, Chausson, Canne et Bâton mercredi 20 octobre 2021
Sujets
Recherche
Connexion ...
Bonjour, Visiteur
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 1
Membre(s) : 0
Total :1

Administration
Derniers Articles
Activité du Site
Pages vues depuis 01/01/2009 : 1 493 838
  • Nb. de Membres : 257
  • Nb. d'Articles : 93
  • Nb. de Forums : 4
  • Nb. de Sujets : 9
  • Nb. de Critiques : 1

Top 100  Statistiques

Sondage

   Votre avis sur le site
 Super
 Très bien
 Bien
 Moyen
 Passable

  Results, Résultats


  • Votes : 42
  • Commentaire(s) : 1
Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Ephémérides
En ce jour...
1869
Les première cartes postales sont mises sur le marché ; elles apparaissent en Autriche.
1968
Jackie Kennedy épouse le milliardaire Aristote Onassis sur son île privée de Skorpios.
1973
Dans le cadre de l'affaire du Watergate, Nixon tente de faire licencier l'accusateur en chef, Cox.
2008
Décès de sœur Emmanuelle à l'âge de 99 ans.
2009
Ste Adeline Aline

Historique : B. De Bast, Manuel d'escrime

Écrit par Patrick, Roger. Posté le Vendredi 22 janvier 2010 @ 00:21:57 par Admin

Manuel d'escrime

Capitaine De Bast
Ancien professeur de toute arme et gymnastique
A la Société Royale et Chevalière de St Michel, à Gand

J Kips, JHg - Imprimeur Editeur - La Haye - 1836

Pages 172 a 178

CHAPITRE XV.

De l'espadon. Du bâton à Jeux bouts. Du bâton brisé. Du fléau ou martinet. Du fléau à battre le grain , et du fleau brisé.
.../...
L'escrime , à emprunté à l'espadon les coupés de revers et les coupés de couronnement ; c'est le célèbre Lafaugère qui l'a enrichie de ces derniers. L'exercice du bâton a deux bouts est très utile pour assouplir le corps , fortifier les reins et les bras, et entretenir la santé; mais il faut apprendre le jeu de Rouen; le jeu de Paris est beaucoup moins beau; le maniement d'aucune arme n'exige un exercice aussi fatiguant, mais elle est la plus sûre; un fort bâtonniste, tenant une canne ou un bâton, se tirera toujours d'affaire s'il est attaqué même par plusieurs individus armés de couteaux ou d'épées, et il les mettra promptement hors de combat.

Le bâton brisé se compose de six bâtons d'un demi-pied de longueur, unis l'un à l'autre par des nœuds en corde de boyau; il ne sert qu'à porter des coups, mais ne comporte pas de parade

Le fléau ou martinet qui est un bâton d'un pieds de long garni de neuf ou d'un moindre nombre de cordes en boyau, ou de lanières de peau tressées, longues d'un mètre, et terminées chacune par une balle de plomb, est une arme très redoutable; elle ne comporte qu'un seul mouvement c'est un moulinet de toutes ces balles autour de la tête du tireur; mais l'effet en est tel, que si une balle atteint l'adversaire, à l'instant toutes les autres viennent le frapper au même endroit. Cette arme, qui est une bonne défense, n'offre comme exercice aucune utilité, et est très dangereuse pour le tireur; il faut être fort au bâton à deux bouts avant de l'apprendre, sinon ou courrait le risque de se tuer soi-même en la maniant.



.../... Lire la suite
Vous devez vous identifier ou créer un compte pour lire la suite ...

Note : "Capitaine B. De Bast, Ancien professeur à la Socièté Royale et Chevalière de St Michel, à Gand "

Article  Précédent |   Suivant

Liens Relatifs



cssvalid.jpg npds.gif npds.gif leouaibe.png
Ce site est trop bien pour Internet Explorer, testez le sur Firefox !

Page générée en : 0.0763 seconde(s)