2 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
[Visiteur - Connexion] Le site historique et bibliographie de la Savate Boxe Française, Chausson, Canne et Bâton samedi 17 novembre 2018
Sujets
Recherche
Connexion ...
Bonjour, Visiteur
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Actuellement :
Visiteur(s) : 3
Membre(s) : 0
Total :3

Administration
Derniers Articles
Activité du Site
Pages vues depuis 01/01/2009 : 928 718
  • Nb. de Membres : 195
  • Nb. d'Articles : 93
  • Nb. de Forums : 4
  • Nb. de Sujets : 9
  • Nb. de Critiques : 1

Top 100  Statistiques

Sondage

   Votre avis sur le site
 Super
 Très bien
 Bien
 Moyen
 Passable

  Results, Résultats


  • Votes : 30
  • Commentaire(s) : 1
Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Ephémérides
En ce jour...
1918
Accord patronat-syndicats en Allemagne, notamment sur les 8 heures.
1959
Première de "la Mélodie du bonheur" à New-York.
1960
Mort de l'acteur américain Clark Gable
1974
Fin de la conférence mondiale sur la nutrition à Rome, au cours de laquelle l'Occident est vivement attaqué par les pays du Tiers-monde.
2009
Ste Marguerite
Modéré par : Patrick Roger 
Index du Forum » » Historique & Bibliographie » » Chauson/Savate ?
2 pages [ 1 | 2 ]
AuteurChauson/Savate ?
Patrick
34    
 Administrateur

Patrick
  Posté : 19-10-2009 11:06

Bonjour

Mon Dieu, que de questions ...


une pratique de combat de rue combinant surtout coups de pieds bas + coups de poings et/ou de paumes + lutte rapide + armes éventuellement

Certainement mais la pratique avec armes beaucoup moins sure

Un rapprochement avec le shin-kicking le Ar-Gouren ou le Cornish wrestling est moins sure (il s'agit de techniques liées aux peuples gaéliques) même si des coups de pieds et des crochetages de jambes peuvent exister dans ces 3 méthodes (Voir les traités anciens lorsqu'ils existent).

A ma connaissance, les prises de jambes ont été enlevées il y a très longtemps dans la bf-savate de compétition (voir les règlements du 19° et 20° siècle, mais a ces époques, la notion de compétition en boxe française était différente de celles actuelles). Il semblerait que ces techniques aient été réservées a des "démonstrations" et/ou a certains "experts", ou une forme de "savate-défense". Bien entendu, en cas de prise de jambe, il était autorisé de mettre les mains au sol et de riposter avec l'autre jambe.

Voilou, j'espère avoir répondu a vos principales interrogations.






Inscrivez vous sur le site pour recevoir une notification en cas de réponse -

  Profil  www  
alainG
4  
 Spécialiste

alainG
  Posté : 19-10-2009 16:00

Oui, merci beaucoup!


  Profil  
italo25
3  
 Expert

italo25
  Posté : 22-06-2010 12:22

J'ai débuté la Bf en Belgique à Verviers en 1964 et ce fut l'année où les derniers assauts de boxe française à la touche (un tireur touché annonçait la touche à voix haute) eurent lieu. Dès 1965, ce fut du combat. Lors des entraînements, la prise de jambe était autorisée et on nous l'enseignement ainsi que 3 dégagements dont 2 en restant débout :
- le premier consistait en une flexion/extension violente de la jambe saisie pour se dégager
- le second par une flexion de la jambe avec simultanément un direct à la figure
- le 3me consistait à poser les 2 mains au sol en frappant la jambe d'appui de l'adversaire en chassé bas puis
en se retournant lui envoyer un revers ou un chassé corps ou figure.
Ceci dit, il était interdit de tirer et/ou de pousser le partenaire dont la jambe était prise d'où la possibilité de ces ripostes. La jambe étant prise, à moins d'être ultra rapide, il est impossible de faire quoi que ce soit si
l'on est tiré ou poussé au moment de la saisie.
Il y avait un 4me et un 5me dégagement très risqués et que je n'ai fait qu'en démonstration. Dès la jambe prise et tout en restant debout, il faut par une flexion extension de la jambe d'appui sauté et frappé l'adversaire au corps sous la prise ou se retourner et expédier un revers à la figure de l'opposant. L'impact fait lâcher la prise et il est possible de retomber sur ses pieds mais aussi parfois sur le ventre.
En Belgique, nous exécutions une prise de jambe dite "haute", c'est-à-dire que les poings étaient dirigés vers le haut et le bras arrière toujours derrière le bras avant contrairement à la prise de jambe française dite par nous "basse" les poings étant vers le bas et le bras arrière (sauf erreur) devant le bras avant.
En Belgique, nous pratiquions aussi la"feinte de figure" qui consistait à effectuer un genre de revers frontal de l'extérieur vers l'intérieur. Il était interdit de toucher avec ce coup de pied et très souvent il était destiné à préparer un coup de pied tournant.
Ceci dit, je ne me rappelle plus si lors des derniers assauts à la touche, ces techniques étaient toujours appliquées. Par contre, à l'entraînement, nous les apprenions.
Il faut aussi dire que mon entraîneur Emile HANLET a succédé à son père et grand'père et que le père a tiré contre CHARLEMONT à Verviers vers 1895 ou 8 ainsi qu'il est mentionné dans la biographie de CHARLEMONT.
Voilà pour ce que je sais de la Belgique.

  Profil  
Patrick
34    
 Administrateur

Patrick
  Posté : 24-06-2010 13:11

Bonjour,

Merci Jean-Pierre pour toutes ces précisions sur la Savate belge et plus particulièrement sur les "assauts à la touche".

@+


Inscrivez vous sur le site pour recevoir une notification en cas de réponse -

  Profil  www  
Aller à la page : [ 1 | 2 ]
Sauter à :

cssvalid.jpg npds.gif npds.gif leouaibe.png
Ce site est trop bien pour Internet Explorer, testez le sur Firefox !

Page générée en : 0.0489 seconde(s)